Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

O Tannenbaum

Il y a les petits, les grands, les gros, les minces, les réguliers, les biscornus, ceux qui se tiennent bien droits et ceux qui en dépit de tous les efforts gardent un profil penché.  De moins en moins sauvages et de plus en plus cultivés, il y en a même des synthétiques.

Mais tous quels qu’ils soient sont emmenés un jour pour être vendus.

Après avoir patienté dans le froid, ils sont soulagés de se voir installés bien en évidence à la place d’honneur, ils sont fiers d’étinceler des milles feux de leurs guirlandes. "Tout brillants de lumière" 

Et on admire leur générosité "Comme ils sont doux et tes bonbons et tes joujoux" 

Hélas, les plus belles fêtes ne durent qu'un moment.

Un jour, dépouillés de leur parure scintillante, ils se retrouvent plus nus qu’avant, ayant perdu quelques plumes, pardon quelques aiguilles. Les artificiels iront dormir dans un grenier jusqu’à l’année suivante. Certains parmi les vrais auront la chance d’être replantés. Les autres mourront en gerbes d’étincelles sur les bûchers de ces grands feux où l’on immole l’hiver avant l’arrivée du printemps. 

Non, vraiment, la vie des sapins de Noël est loin de ressembler à un conte et ce n’est pas de chanter Mon beau sapin qui changera quelque chose à leur destin !

 



21/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres