Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

Une jeune femme de la Belle Epoque dans la tourmente de la guerre, Contre vents et marées

En toile de fond, la première guerre mondiale, celle qu'on a appelée la Grande Guerre, peut-être en raison  de la brutalité des combats, des ravages, de la souffrance, de l'hécatombe de militaires et de leur courage.  A l'avant-plan, une jeune femme, Violette, une jolie dame du temps jadis dont les portraits photographiques étaient colorisés à l'aquarelle pour ajouter encore plus de douceur et de délicatesse à ces visages surmontés d'une coiffure compliquée comme les femmes en avaient en ce temps-là. Mais cette guerre, mondiale, grande surtout par la somme de souffrances, va permettre à cette jeune femme de démontrer toute la force, la grandeur d'âme, l'énergie et le courage qu'elle possède en elle.  Elles furent nombreuses les Violette en ce temps-là qui à cause de la guerre pour ne pas dire grâce à elle, purent se libérer du carcan des conventions imposées aux femmes de ce temps-là.  Mariée contre son gré à un homme qu'elle n'aime pas, qui part au front sans même prendre le temps de "consommer" leur union, Violette obtient de ce dernier d'être libre de ses actes. Elle s'engage d'abord comme infirmière pour soigner les blessés en première ligne. L'auteur évoque la guerre non à travers le récit des combats, mais à travers la vision du travail d'une infirmière, et plus encore que les blessures physiques, ce sont les traumatismes psychiques des combats qui sont décrits.  Violette outrepasse une deuxième fois les conventions en entretenant avec un militaire souffrant de profondes blessures psychiques, une liaison qui bien que restant platonique n'en est pas moins passionnée.  Au terme d'un voyage sur un navire hôpital, Violette, qui ressemble de moins en moins à la fleur symbole d'humilité, poursuit

 sa quête de liberté en Egypte où elle rencontre un journaliste qui lui offre l'amour et l'opportunité de s'engager plus activement dans la guerre. 

Une histoire peu conventionnelle, un style élégant, des personnages attachants, ... quand on arrive au bout, on attend une suite...

Contre vents et marées par Marie-Isabelle Tasset aux Editions Acrodacrolivres



15/04/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres