Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

Médecine générale : Slow medicine


Les essais cliniques, méta analyses et guidelines servent les besoins de preuves scientifiques. Mais les réflexions personnelles des médecins de famille ne sont pas à ignorer car elles répondent à d’autres besoins.  La médecine générale est une « slow médecine » qui n’a rien à voir avec la médecine hospitalière ou la médecine d’urgence. La médecine générale peut prendre son temps pour négocier avec le patient ce qui est le mieux pour lui.  Les patients âgés et/ou avec pathologies chroniques et problèmes sociaux nécessitent une prise en charge dont le rythme permette la négociation et la prise en considération des plus petits éléments de la vie quotidienne. La médecine générale, centrée sur la relation, est plus à même de se focaliser sur la vie des patients plutôt que sur des recommandations générales et impersonnelles.  

Marnocha M. What truly matters: relationships and Primary Care. Ann Fam Med 2009; 7:196-19



25/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres