Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

Au fil de l'eau

L'entendez-vous, l'entendez-vous 
Le menu flot sur les cailloux ?
Il passe et court et glisse 
Et doucement dédie aux branches,
Qui sur son cours se penchent, 
Sa chanson lisse.

(...)Pluie aux gouttes rondes et claires,
Bulles de joie et de lumière,
Le sinueux ruisseau gaiement vous fait accueil,
Car tout l'automne en deuil
Le jonche en vain de mousse et de feuilles tombées.
Son flot rechante au long des berges recourbées,
Parmi les prés, parmi les bois ;
Chaque caillou que le courant remue
Fait entendre sa voix menue
Comme autrefois ;
Et peut-être que Mélusine,
Quand la lune, à minuit, répand comme à foison
Sur les gazons
Ses perles fines,
S'éveille et lentement décroise ses pieds d'or, 
Et, suivant que le flot anime sa cadence, 
Danse encor 
Et danse.(Le chant de l'eau, Emile Verhaeren)




08/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres