Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

Quand le travail devient souffrance



Vincent de Raeve a connu l'univers de l'usine pendant onze ans avant de reprendre des études. Onze années pendant lesquelles, il a cherché le sens de la vie en usine.  Et après avoir quitté cet univers, toute  la colère emmagasinée en emballant ses palettes de papiers, il l'a exprimée dans un livre, intitulé tout simplement : L'usine. Il est arrivé à «coucher le malaise sur le papier pour qu'enfin il prenne forme»:  le manque de sens du travail accompli, les accidents, les suicides des collègues, le bruit, l'absentéisme (« une forme de résistance, pas très constructive, mais efficace»), la fatigue, les horaires qui empêchent une vie normale.  L'auteur cible les membres du personnel, depuis les collègues jusqu'aux cadres supérieurs en passant par les contremaîtres. Rien de ce qui gravite dans l'architecture de l'usine autour des machines n’échappe à son ironie féroce.  Vincent De Raeve fait la chasse à la connerie d'un monde du travail inhumain, Une centaine de pages intenses dont on ne sort pas indemne parce qu’elles disent ce que le travail ne doit pas être. (Dr E. Montesi) …

De Raeve Vincent. L'Usine. 

Editions Couleur livres Collection Je

104 p

 Belgique 2006



14/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres